Documentation ALD

La mucoviscidose

Facebook
WhatsApp
Print
Email
Mucoviscidose

Qu’est-ce que la mucoviscidose ?

La mucoviscidose, également connue sous le nom de fibrose kystique, est une maladie génétique héréditaire qui affecte principalement les voies respiratoires, le système digestif et, dans certains cas, d’autres parties du corps. Cette maladie est caractérisée par la production de mucus épais et collant, qui obstrue les voies respiratoires et les canaux des organes digestifs. La mucoviscidose est causée par une mutation dans le gène CFTR (cystic fibrosis transmembrane conductance regulator), qui contrôle le transport du chlorure et d’autres ions à travers les membranes cellulaires.

Combien de personnes en France sont touchées par la mucoviscidose ?

En France, la mucoviscidose est une maladie relativement fréquente. Selon les données de l’Association Vaincre la Mucoviscidose, environ 7 000 personnes sont atteintes de mucoviscidose en France. Ces chiffres peuvent varier légèrement selon les sources et les méthodes d’estimation utilisées. La mucoviscidose reste une préoccupation majeure de santé publique en France, nécessitant une prise en charge multidisciplinaire et des efforts continus pour améliorer la qualité de vie des patients et soutenir la recherche sur cette maladie génétique complexe.

Quels sont les symptômes de la mucoviscidose ?

Les symptômes de la mucoviscidose peuvent varier d’une personne à l’autre et peuvent également évoluer au fil du temps. Ils dépendent de l’âge auquel la maladie est diagnostiquée, de la gravité de la maladie et des organes touchés. Les principaux symptômes de la mucoviscidose comprennent :

Problèmes respiratoires
Les symptômes respiratoires sont parmi les premiers signes de la mucoviscidose et peuvent inclure :

  • Une toux persistante, parfois avec du mucus épais et collant.
  • Des difficultés respiratoires, en particulier pendant l’effort physique.
  • Une respiration sifflante ou sifflante.
  • Des infections pulmonaires fréquentes, telles que la bronchite ou la pneumonie.
  • Un essoufflement.

Problèmes digestifs
Les symptômes digestifs sont également courants chez les personnes atteintes de mucoviscidose et peuvent inclure :

  • Des selles graisseuses et malodorantes, en raison de la mauvaise absorption des graisses.
  • Des ballonnements et des gaz.
  • Des douleurs abdominales.
  • Des nausées et des vomissements.
  • Une mauvaise croissance et prise de poids insuffisante chez les enfants.

Déshydratation
Les personnes atteintes de mucoviscidose peuvent être sujettes à la déshydratation en raison de la perte de sel à travers la sueur.

Complications digestives
À mesure que la maladie progresse, des complications digestives peuvent survenir, notamment :

  • La pancréatite, une inflammation du pancréas.
  • Le diabète sucré, en raison d’une altération de la fonction pancréatique.
  • La malabsorption des nutriments, pouvant entraîner des carences nutritionnelles.

Problèmes de croissance
Les enfants atteints de mucoviscidose peuvent avoir une croissance et un développement retardés en raison des problèmes nutritionnels associés à la maladie.

Problèmes osseux
Certains patients peuvent développer une ostéoporose ou une diminution de la densité osseuse en raison de l’absorption insuffisante de certains nutriments.

Autres symptômes
En plus des symptômes respiratoires et digestifs, la mucoviscidose peut également affecter d’autres parties du corps, y compris les sinus, le foie, les voies biliaires, les organes reproducteurs et les os.

Tous les patients atteints de mucoviscidose ne présentent pas tous ces symptômes et la gravité des symptômes peut varier considérablement d’une personne à l’autre. En outre, certains symptômes peuvent ne pas apparaître avant l’âge adulte chez certains patients. Si vous suspectez que vous ou un proche pourriez être atteint de mucoviscidose, il est crucial de consulter un médecin pour un diagnostic précis et une prise en charge appropriée.

Quels sont les publics à risque ?

La mucoviscidose est une maladie génétique héréditaire, ce qui signifie qu’elle est causée par des mutations dans le gène CFTR (cystic fibrosis transmembrane conductance regulator). Les personnes qui héritent de deux copies anormales du gène CFTR (une de chaque parent) sont atteintes de mucoviscidose. Par conséquent, les principaux publics à risque de développer la mucoviscidose sont les suivants :

Enfants de parents porteurs
Les enfants dont les deux parents sont porteurs sains de la mutation du gène CFTR ont un risque accru de développer la mucoviscidose. Lorsque les deux parents sont porteurs de la mutation, chaque enfant a un risque de 25% de naître avec la maladie.

Antécédents familiaux de mucoviscidose
Les personnes ayant des antécédents familiaux de mucoviscidose ont un risque plus élevé de développer la maladie, surtout si des membres de la famille immédiate sont atteints.

Groupes ethniques à risque accru
La mucoviscidose est plus courante chez les personnes d’origine européenne, en particulier chez les personnes d’ascendance nordique et celte. Cependant, la maladie peut également affecter les personnes de toutes origines ethniques.

Tests de dépistage positifs chez les parents
Si un dépistage prénatal ou préconceptionnel révèle que les parents sont porteurs de la mutation du gène CFTR, cela peut indiquer un risque accru de mucoviscidose chez leur progéniture.

Même si une personne est porteuse saine de la mutation du gène CFTR, elle ne développera pas nécessairement la mucoviscidose elle-même. La maladie se manifeste uniquement si les deux copies du gène CFTR sont anormales. De plus, des mutations différentes dans le gène CFTR peuvent entraîner des formes variables de la maladie, avec des symptômes de gravité différente.

Les tests de dépistage génétique peuvent être effectués pour déterminer si une personne est porteuse de la mutation du gène CFTR. Cela peut être particulièrement important pour les couples planifiant une grossesse afin d’évaluer le risque de transmission de la maladie à leur progéniture. Si vous pensez être à risque de mucoviscidose en raison de vos antécédents familiaux ou de tout autre facteur de risque, il est recommandé de consulter un conseiller génétique ou un professionnel de la santé pour obtenir des informations et des conseils appropriés.

Quelles sont les complications possibles de la mucoviscidose ?

La mucoviscidose est une maladie multisystémique qui peut entraîner diverses complications au fil du temps. Ces complications peuvent affecter les voies respiratoires, le système digestif, ainsi que d’autres organes et systèmes du corps. Voici quelques-unes des complications les plus courantes associées à la mucoviscidose :

Problèmes respiratoires
Les complications respiratoires sont parmi les plus graves et les plus courantes chez les patients atteints de mucoviscidose. Elles comprennent :

  • Les infections pulmonaires récurrentes, telles que la bronchite et la pneumonie, dues à l’accumulation de mucus épais dans les voies respiratoires.
  • L’inflammation chronique des voies respiratoires, qui peut entraîner une fibrose pulmonaire et une altération de la fonction pulmonaire.
  • La bronchiectasie, une dilatation et une destruction des bronches, qui peuvent augmenter le risque d’infections pulmonaires et d’autres complications.

Problèmes digestifs
Les complications digestives sont également fréquentes chez les personnes atteintes de mucoviscidose, notamment :

  • La malabsorption des nutriments, due à une altération de la fonction pancréatique et à l’obstruction des canaux pancréatiques par le mucus épais.
  • La pancréatite, une inflammation du pancréas, qui peut provoquer des douleurs abdominales sévères et d’autres complications.
  • Le diabète sucré, causé par une altération de la production d’insuline en raison de l’insuffisance pancréatique.

Problèmes nutritionnels
Les problèmes digestifs et la malabsorption des nutriments peuvent entraîner des carences nutritionnelles, une mauvaise croissance et une prise de poids insuffisante, en particulier chez les enfants atteints de mucoviscidose.

Complications osseuses
Certains patients atteints de mucoviscidose peuvent développer une ostéoporose ou une diminution de la densité osseuse en raison de l’absorption insuffisante de certains nutriments, tels que le calcium et la vitamine D.

Problèmes hépatiques
La mucoviscidose peut également affecter le foie et les voies biliaires, entraînant des problèmes hépatiques tels que la stéatose hépatique, la cirrhose biliaire et l’insuffisance hépatique.

Problèmes reproductifs
Chez les hommes atteints de mucoviscidose, l’obstruction des canaux déférents peut entraîner une infertilité due à l’absence de spermatozoïdes dans le sperme. Chez les femmes, la mucoviscidose peut affecter la fertilité en raison de la viscosité du mucus cervical.

Autres complications
En plus des complications respiratoires, digestives et hépatiques, la mucoviscidose peut également affecter d’autres parties du corps, y compris les sinus, les oreilles, les yeux, les articulations et les glandes sudoripares.

La gravité des complications de la mucoviscidose peut varier d’une personne à l’autre en fonction de divers facteurs, notamment l’âge au moment du diagnostic, la sévérité de la maladie et la prise en charge médicale. Un suivi régulier par une équipe de professionnels de la santé spécialisés dans la mucoviscidose est essentiel pour prévenir, détecter et gérer efficacement ces complications et améliorer la qualité de vie des patients.

Quels en sont les traitements ?

Le traitement de la mucoviscidose vise à atténuer les symptômes, à prévenir les complications, à améliorer la qualité de vie et à prolonger la survie des patients. Étant donné que la mucoviscidose affecte plusieurs systèmes du corps, la prise en charge de cette maladie est généralement multidisciplinaire et personnalisée en fonction des besoins spécifiques de chaque patient. Voici un aperçu des principaux types de traitement pour la mucoviscidose :

Traitements médicamenteux

  • Les mucolytiques : Ces médicaments sont conçus pour fluidifier le mucus épais et collant dans les voies respiratoires, ce qui facilite son expulsion et réduit le risque d’infections pulmonaires.
  • Les antibiotiques : Ils sont utilisés pour traiter et prévenir les infections pulmonaires, qui sont fréquentes chez les patients atteints de mucoviscidose.
  • Les bronchodilatateurs : Ces médicaments peuvent aider à ouvrir les voies respiratoires et à soulager les symptômes respiratoires tels que la respiration sifflante et l’essoufflement.
  • Les enzymes pancréatiques : Ils sont prescrits pour compenser l’insuffisance pancréatique et faciliter la digestion et l’absorption des nutriments.
  • Les médicaments anti-inflammatoires : Ils peuvent être utilisés pour réduire l’inflammation dans les voies respiratoires et d’autres parties du corps.

Thérapies respiratoires

  • La kinésithérapie respiratoire : Cette technique consiste en des mouvements spécifiques et des techniques de respiration pour aider à dégager le mucus des voies respiratoires et à améliorer la fonction pulmonaire.
  • La physiothérapie respiratoire : Elle peut inclure l’utilisation de dispositifs tels que les aérosols, les nébuliseurs et les dispositifs de percussion pour aider à administrer les médicaments et à faciliter l’expectoration du mucus.
  • Thérapies digestives
  • L’administration d’enzymes pancréatiques : Cela aide à faciliter la digestion et l’absorption des nutriments chez les patients atteints de mucoviscidose.
  • Le traitement des complications digestives, telles que la pancréatite et le diabète sucré.

Alimentation et nutrition

  • Une alimentation équilibrée et riche en calories est essentielle pour répondre aux besoins nutritionnels accrus des patients atteints de mucoviscidose.
  • Les suppléments nutritionnels peuvent être prescrits si nécessaire pour compenser les carences nutritionnelles.

Exercice physique
L’exercice régulier peut aider à renforcer les muscles respiratoires, à améliorer la fonction pulmonaire et à favoriser le bien-être général des patients atteints de mucoviscidose.

Gestion des complications
La prise en charge des complications associées à la mucoviscidose, telles que les infections pulmonaires, les problèmes digestifs, les problèmes osseux et les complications hépatiques, est également importante pour maintenir la santé et le bien-être des patients.

Suivi régulier
Les patients atteints de mucoviscidose nécessitent un suivi médical régulier par une équipe de professionnels de la santé spécialisés dans la mucoviscidose pour surveiller l’évolution de la maladie, ajuster les traitements au besoin et fournir un soutien continu.

Enfin, dans certains cas graves de mucoviscidose, une transplantation pulmonaire ou d’autres organes peut être envisagée pour améliorer la qualité de vie et prolonger la survie.

Qu’est-ce que l’AMBPI ?

L’AMBPI, l’Association de Mutualisation des Bénéficiaires de Pensions d’Invalidité, vous oriente dans vos démarches à suivre pour être reconnu invalide. Elle vous propose aussi, avec son partenaire COMPLEVIE, une mutuelle spéciale invalidité vraiment adaptée aux invalides.

L’AMBPI, Association de Mutualisation des Bénéficiaires de Pensions d’Invalidité est née en 1994 d’un constat simple : les personnes en situation d’invalidité ne disposaient pas d’un système de complémentaire santé adapté à leur situation.
Pour être correctement remboursés des frais de santé mal pris en charge par la Sécurité Sociale (frais d’optique, dentaires, audioprothèses, voire, appareillages, béquilles…) – même en tant qu’invalides – il leur fallait adhérer à une complémentaire santé classique. Et payer alors le prix fort alors que toute une partie de leurs soins étaient bien pris en charge à 100 % par la Sécurité Sociale.

Fondée par un invalide souffrant lui-même d’une Affection Longue Durée et en partenariat avec la CRAM, l’association s’est alors donné pour mission d’élaborer le cahier des charges précis des besoins de remboursement santé des personnes en invalidité :

  • Globalement, aucun besoin pour les soins relevant de la maladie ou du handicap invalidant, du fait de sa prise en charge à 100 % par la Sécurité Sociale.
  • Mais des besoins réels concernant les postes mal pris en charge par la Sécurité Sociale : frais d’optique, dentaires, audioprothèses, voire, appareillages, béquilles…

Forte de plusieurs milliers d’adhérents, l’association a pu porter son cahier des charges à différentes mutuelles de santé pour obtenir des conditions de remboursement adaptées, au juste prix. 

Qu’est-ce que COMPLEVIE ?

COMPLEVIE est l’une des mutuelle santé que L’AMBPI a retenue pour la qualité de ses prestations spécialement adaptées aux personnes en situation d’invalidité, au juste prix. C’est une mutuelle santé de la région Ouest, particulièrement présente en Bretagne et en Normandie. Cependant, des milliers d’adhérents issus de toute la France et bénéficiaires de pensions d’invalidité ont adhéré à la mutuelle.

Retrouvez ici les garanties proposées par la mutuelle COMPLEVIE pour les particuliers invalides.

Consultez également nos conseils pour être reconnu invalide.

Retrouvez également nos derniers articles sur les Affections Longue Durée :

 

 

 

 

 

Fiches conseils ALD

Paraplégie

La paraplégie

Qu’est-ce que la paraplégie ? La paraplégie est une affection médicale caractérisée par une paralysie partielle ou complète des membres inférieurs, y compris les deux jambes

Lire l'article
Mucoviscidose

La mucoviscidose

Qu’est-ce que la mucoviscidose ? La mucoviscidose, également connue sous le nom de fibrose kystique, est une maladie génétique héréditaire qui affecte principalement les voies respiratoires,

Lire l'article
parkinson

La maladie de Parkinson

Qu’est-ce que la maladie de Parkinson ? La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative chronique qui affecte le système nerveux central, en particulier les structures

Lire l'article